Lord of burger - Tome 02 NE

, ,

À propos

« Ici, on fait de la cuisine, Monsieur, pas du cirque ! »Quand on gère un restaurant 3 étoiles, on n'a pas le droit à l'erreur. Et le grand Alessandro Caprese n'est pas un chef facile... Ce n'est pas son assassin qui dira le contraire.
Suite au meurtre de leur père, Ambre et Arthur héritent d'une dette de plusieurs millions d'euros. Dès lors, pas d'autre choix que de reprendre en main le restaurant familial. Sauf que quand tous les cuisiniers démissionnent, Arthur n'a pas de meilleure idée que de les remplacer par les employés des fast food de ma ville ! Pas certain que cela plaise aux critiques du guide rouge, qui décernent les étoiles aux restaurateurs méritants...Le concept :
Imaginée par Arleston et dessinée par Alessandro Barbucci, Lord of Burger est une série dont la dramaturgie emprunte beaucoup aux mangas et aux comics. Le ton y est tantôt humoristique, tantôt mélodramatique, l'unité étant assurée par le dynamisme de la narration.Dans chaque album les lecteurs trouveront des suppléments : des recettes de cuisine, des fiches oenologiques, des trucs et astuces des plus grands chefs, etc. Ces « bonus » sont directement intégrés à l'intrigue, pour un ensemble savoureusement fun ! Bref, un concept appétissant, pour une série résolument moderne ! À noter que pour mieux s'adapter à son public, la série s'offre une nouvelle maquette et passe en grand format ! Les tomes 1 et 2 de cette nouvelle version correspondent donc au premier tome sorti en janvier 2009, enrichi de nouvelles pages. Le tome 3 est quant à lui une nouveauté !



Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Tout public

  • EAN

    9782331008849

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    56 Pages

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Balak

Balak est né en 1979 à Nancy. Enfant, il voulait dessiner comme Giorgio Cavazzano, mais avec l'adolescence, il tombe dans l'enfer des comics américains et des mangas japonais. Après des études de philosophie, il intègre l'École des Gobelins à Paris, où il se forme au dessin d'animation pendant 3 ans. Il a réalisé le court-métrage Le Grand Amour, 1er prix du public de Canal J à Annecy en 2005, et co-réalisé le film de fin d'étude Pyrats, toujours pour le Festival d'Annecy.

Arleston

Après de brefs débuts dans le magazine « Circus » à la fin des années 80, Christophe Arleston, alors journaliste, décide de se consacrer à plein temps à la BD. Il crée avec Serge Carrère la série polar d'inspiration franco-belge Léo Loden, et se lance dans le domaine encore peu exploré en BD de l'héroic fantasy. Les Maîtres Cartographes, puis Les Feux d'Askell, trouvent rapidement un public, mais c'est avec Lanfeust dessiné par Didier Tarquin en 1994 que commence vraiment le succès. Arleston a continué à explorer son Monde de Troy à travers de nombreux spin-off : Les Trolls, Les Conquérants, Cixi... Ce qui ne l'empêche pas de mener à bien de nombreuses autres séries : Les Naufragés d'Ythaq, Opale, Excalibur, Elixirs, Moréa, SinBad...

Alwett

Audrey Guillotte, dite Alwett, naît en 1982. En 2003, « ActuSF » publie sa première nouvelle dans un recueil ogresque. L'aventure « Lanfeust Mag » décidera de la suite : elle y rédige trois nouvelles, et se lance dans le scénario de BD. Elle est alors repérée par Arleston qui lui propose de co-écrire SinBad. Après quoi, elle se spécialise dans l'écriture féminine. Elle est ainsi l'auteur de Sweety Sorcellery, Princesse Sara, Danseuse et Gothic-Lolita.

empty