Cochon de lait

À propos

Le goût de l'enfance, doux et amer. Dès son plus jeune âge, Philippe s'est interdit d'exprimer ce qu'il est fondamentalement, un homme extraverti. Dans l'appartement où il est souvent seul, il joue au petit chimiste du goût et, sans en avoir conscience, commence à mélanger et superposer les saveurs. Dans la lignée de ses parents restaurateurs, il ouvre avec son frère La Table d'Anvers. Ce frère qui étouffe sa personnalité est un cuisinier exceptionnel. Et c'est en goûtant sa version de la côte de cochon de lait que la vie de Philippe bascule... À la fois croustillante et fondante, elle fait naître en lui une émotion gustative qui le bouleverse. C'est toute sa pratique de la pâtisserie qu'il remet alors en question, et il n'aura de cesse de chercher à provoquer cette sensation de " gros câlins " dans ses desserts. Aussi ne peut-on comprendre ce qu'il fait en cuisine sans l'avoir entendu parler de l'enfance... Comment cet être d'une sensibilité rare s'est-il construit ? Comment a-t-il éduqué et affiné son palais ? Où a-t-il puisé la force de se relever quand il aurait dû échouer cent fois ? Dans ce récit où apparaît le fil de sa vie, Philippe Conticini explique pour la première fois son voyage initiatique vers le goût.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Vie pratique & Loisirs > Arts de la table / Gastronomie > Cuisine / Gastronomie généralités > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782749159164

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    313 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Philippe Conticini

Philippe CONTICINI Considéré aujourd'hui comme l'un des plus grands pâtissiers de son temps, Philippe Conticini a exercé son art, pendant une douzaine d'années, à La Table d'Anvers (Paris 9e). D'une grande modernité, ses pâtisseries marqueront les esprits de toute une génération de gourmands, ses desserts par exemple présentés dans des verres.En 1999, il créée le restaurant Petrossian. Le chef pâtissier se métamorphose en cuisiner. En 2001, le GaultMillau et le Michelin lui accordent, respectivement, 17/20 et une étoile dans leur édition 2001. Une boutique Petrossian ouvre alors ses portes à New-York avec ses pâtisseries.En 2002, Philippe Conticini relance la célèbre pâtisserie Peltier à Paris.En 2003, il est propulsé à la tête de l'équipe de France de pâtisserie sacrée championne du monde de pâtisserie au SIRHA, à Lyon.En 2009 : Il ouvre sa première pâtisserie, " La Pâtisserie des Rêves ", rue du Bac, à Paris.Journaliste gastronomique à VSD, Philippe Boé a exercé, durant 7 ans, le métier de critique au guide GaultMillau. Il a obtenu le prix du Meilleur Journaliste gastronomique aux Gastronomades d'Angoulême en 2006. Passionné de cuisine créative, sa rencontre, en 2000, avec Philippe Conticini s'inscrit directement dans cette démarche. Ensemble, ils ont cosigné Les Verrines du Chef, Concentré de Délices et Tentations (Marabout, 2008, 2006 et 2004). ÿOrganisateur d'événements gastronomiques, il est également l'auteur de documentaires TV sur le monde de la cuisine.

empty