Patrick Hassenteufel

  • Mondialisation, construction européenne, décentralisation... autant de mutations qui impactent les politiques publiques. En réponse à ces transformations, l'ouvrage offre une nouvelle approche de l´action publique prenant en compte l'ensemble de ses acteurs. Il associe discussion théorique et nombreux exemples concrets pour éclairer leurs enjeux actuels : protection de l´environnement, lutte contre l´insécurité, temps de travail, réforme de la protection sociale...

  • Le politique est-il soumis au lobby médical ? Pour répondre à; cette question, l'auteur compare les rapports entre les médecins et l'État dans plusieurs pays d'Europe. Il met en évidence le rôle important de la représentation organisée des médecins, en particulier sous la forme syndicale et il en souligne la grande diversité. Il se demande enfin si la maîtrise des dépenses de santé remet en cause les rapports entre les médecins et l'État.

  • Les politiques publiques dans la crise ; 2008 et ses suites Nouv.

    Si la crise de 2008 a généré un contexte budgétaire, financier et monétaire plus contraint, l'après-2008 a été l'occasion d'une politisation croissante des enjeux budgétaires et financiers notamment au niveau européen. La continuité a souvent prévalu au niveau national sur les politiques financières, mais aussi de défense, environnementales, de santé, etc. Partout, pourtant, l'emprise des acteurs financiers sur des questions budgétaires a demeuré.

    Sabine Saurugger est professeure de science politique, membre de l'UMR Pacte et directrice de Sciences Po Grenoble-UGA.

    Patrick Hassenteufel est professeur de science politique à l'université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.

  • Ce manuel d'introduction à la science politique présente l'ensemble des grands sujets qui constituent les fondamentaux de la discipline. Quel est le rôle de l'État et du pouvoir politique ? Quels sont les différents régimes politiques ? Qui sont les principaux acteurs politiques d'une démocratie ?  Comment analyser l'action publique ?  Comment a évolué l'action collective ? 
    Illustrés d'exemples, de portraits d'auteurs, ce nouveau manuel proposera en fin de chapitres des QCM, questions de cours ou sujets de dissertation. 

  • Sommes-nous plutôt dans une situation de rupture dans l'action publique ou plus simplement dans une configuration aux contours beaucoup plus flous, où se mêlent inextricablement des logiques et des modes d'action, anciens et nouveaux ? Les recherches réunies ici s'appuient sur divers objets, situés aux différents niveaux de l'action publique, supra-national, national et infra-national. Au-delà de la diversité des thèmes (politiques culturelles, logement social, prise en charge des personnes âgées dépendantes, politique de la jeunesse, politique de la ville, tentatives de construction d'une dimension internationale du gouvernement urbain, pratiques territoriales du ministère de l'Équipement, européanisation par le bas des politiques de développement territorial, élaboration de projets de villes, réforme de la politique agricole communautaire), les contributions indiquent quelques « passages obligés » d'une lecture pertinente du changement de l'action publique : la prise en compte de l'inscription historique de l'action publique, de sa construction politique, mais aussi des processus de la mise en oeuvre, en particulier dans sa territorialisation, afin de spécifier plus précisément les dimensions du changement. Les études de terrain présentées ici convergent aussi pour nuancer les grilles de lecture des mutations des politiques publiques en France, en particulier celles qui insistent sur l'hégémonie croissante de la logique du marché et la multiplication des niveaux d'activité, du local au transnational. Elles montrent en effet que des inerties, des permanences, des continuités se mêlent aux indéniables changements à l'oeuvre. Puisque l'ancien se mêle au nouveau et que des politiques publiques apparaissent aussi comme des processus d'interactions de plus en plus complexes d'acteurs divers, à des niveaux multiples, pour des finalités et des conceptions en perpétuelle (re)négociation, un des enjeux majeurs de l'analyse des politiques publiques est, au moyen d'outils analytiques opérationnels, de traduire la pluridimensionnalité des recompositions d'une action publique hybride.

empty