• La drogue est la continuation de la politique par d'autres moyens : telle est sans doute l'une des leçons les plus méconnues du IIIe Reich... Découverte au milieu des années 1930 et commercialisée sous le nom de pervitine, la méthamphétamine s'est bientôt imposée à toute la société allemande. Des étudiants aux ouvriers, des intellectuels aux dirigeants politiques et aux femmes au foyer, les petites pilules ont rapidement fait partie du quotidien, pour le plus grand bénéfice du régime : tout allait plus vite, on travaillait mieux, l'enthousiasme était de retour, un nouvel élan s'emparait de l'Allemagne.
    Quand la guerre a éclaté, trente-cinq millions de doses de pervitine ont été commandées pour la Wehrmacht : le
    Blitzkrieg fut littéralement une guerre du " speed ". Mais si la drogue peut expliquer les premières victoires allemandes, elle a aussi accompagné les désastres militaires. La témérité de Rommel, l'aveuglement d'un Gring morphinomane et surtout l'entêtement de l'état-major sur le front de l'Est ont des causes moins idéologiques que chimiques.
    Se fondant sur des documents inédits, Norman Ohler explore cette intoxication aux conséquences mondiales. Il met notamment en lumière la relation de dépendance réciproque qui a lié le Dr Morell à son fameux " Patient A ", Adolf Hitler, qu'il a artificiellement maintenu dans ses rêves de grandeur par des injections quotidiennes de stéroïdes, d'opiacés et de cocaïne. Au-delà de cette histoire, c'est toute celle du IIIe Reich que Ohler invite à relire à la lumière de ses découvertes.

  • L'histoire fascinante de Harro et Libertas Schulze-Boysen, couple d'espions allemands infiltrés dans l'administration du Reich et à la solde de l'Union soviétique, qui furent à l'origine de l'Orchestre rouge de Berlin, le mouvement de résistance à Hitler, et qui périrent exécutés par les nazis en 1942.
    Par Norman Ohler, écrivain, journaliste et scénariste allemand à succès. Son premier livre de non-fiction, L'Extase totale. Le IIIe Reich, les Allemands et la drogue (La Découverte, 2016), a été traduit en 25 langues.

  • Os Infiltrados

    Norman Ohler

    • Vogais
    • 22 Février 2021

    Uma história inesquecível de amor, heroísmo e resistência no coração do Terceiro Reich

    Eram jovens e bonitos, oriundos de famílias alemãs abastadas e favoráveis ao regime nazi. Contudo, decidiram escolher a oposição. Juntos, no coração do Terceiro Reich - ele enquanto oficial no Ministério da Aviação e ela enquanto funcionária da delegação local da Metro -Goldwyn-Mayer -, fizeram o inimaginável: criaram um movimento de resistência alemã que ganharia contornos de mito, durante e após a guerra, e que despertaria a fúria de Hitler. Desmascarados, foram condenados por alta traição e executados pouco antes do Natal de 1942.
    Chamavam-se Harro Schulze-Boysen e Libertas Haas-Heye. Tinham 33 e 29 anos. Todos os vestígios dos seus nomes e as suas memórias foram apagados pelo regime. Norman Ohler reconstrói a história de Harro e Libertas, que é também o retrato da Berlim das décadas de 1930 e 1940 e da passagem da República de Weimar para o Terceiro Reich. Uma narrativa fascinante e ritmada, escrita com base em diários não publicados, cartas e arquivos da Gestapo, que nos prende do princípio ao fim e nos faz recuperar a fé na humanidade.
    «Uma história surpreendente de resistência antinazi - de amor, de incrível bravura e autossacrifício, cujo desfecho só poderia ser a morte -, contada de forma magistral.» - Sir Antony Beevor, autor de Estalinegrado e A Queda de Berlim

empty